Historique de Cercle de Bridge de Chateauneuf sur Loire

TRENTIEME ANNIVERSAIRE

TRENTE ANS DEJA!!! Qu'il me soit permis en cette occasion, de feuilleter avec vous l'album des souvenirs du CERCLE DE BRIDGE DE CHATEAUNEUF SUR LOIRE.

Le 8 mai 1981, quelques amis bridgeurs, se réunissaient dans l'arrière salle d'un hôtel restaurant de Chateauneuf et décidaient de fonder un cercle de bridge. Quelques jours après, le 18 mai, les statuts étaient déposés à la préfecture par le Docteur Peneau, son premier président et enregistrés sous le N° 7718.

Cet évènement fut parait-il bien arrosé par les membres fondateurs. la jeune association fit preuve dés le début d'un bel appétit, mais il est vrai, que nous ne sommes pas très loin du pays de Rabelais et de son héros Gargantua, puisqu'elle dévora en sept ans 6 présidentes et présidents.

Au docteur Peneau succédèrent par ordre d'entrée en scène, Mr Lilette, Mme le Hénaf, puis Mr Chevallier, Mr Canakis; En 1988, Georges Richard prit la présidence du cercle et mit fin à cette boulimie.

Cette première période fut celle des pionniers, la période de ceux qui, avec peu de moyens, mais avec une volonté farouche de réussir permirent à ce club de fonctionner. On pouvait s'y réunir le lundi après-midi, le mercredi et le vendredi soir; Une petite salle de la DDE, la salle du centre social et une arrière salle de l'hôtel Feuillaubois furent successivement utilisées.

Les tournois réunissaient un effectif permettant de constituer en moyenne trois ou quatre tables.

Parmi ces pionniers de la première heure, en dehors de ceux cités plus haut, figuraient Mme Marc, Simon Attias, Olivier Goussard, Catherine Jaurou et Mme Sarzotti.

Avant de prendre la présidence du Cercle, Georges Richard, membre du bureau, était chargé précisait le procès verbal de la réunion le nommant à cette fonction, de la propagande.

Que signifiait en réalité ce terme dont la définition par le littré ou le robert est la suivante: Une association pour la propagation de la foi chrétienne ou bien une association chargée de propager certaines idées politiques et sociales; Serions-nous sans le savoir les complices d'une organisation dont le véritable but nous aurait été caché?

Rassurez-vous, il n'en est rien. La lecture de l'article 1 des statuts est totalement rassurante: l'association a pour but le développement des liens amicaux et culturels par la pratique du jeu et notamment du jeu de bridge. En réalité, Georges avait été chargé,tout simplement de la communication.

Georges sut donner au club l'impulsion et le dynamisme qui lui permit de devenir ce qu'il est actuellement. Que convenait-il de faire pour parvenir à ce résultat?

- En premier lieu, trouver un local suffisamment grand pour accueillir un nombre croissant de joueurs; Ce fut une lutte de tous les instants menée auprès de l'équipe municipale. En 1989, la salle Jean Brière (l'actuel office de tourisme) fut affectée au cercle. Elle pouvait accueillir 11/12 tables; C'était un ballon d'oxygène, qui se révéla rapidement insuffisant.

Dans cette salle, il n'y faisait pas très chaud l'hiver, les rhéostats donnant souvent des signes de faiblesse. On voyait parfois arriver des joueuses tenant à la main un sac isotherme rempli de petits glaçons qui n'étaient pas destinés, comme on pourrait le supposer, à rafraichir un apéritif, mais qui collés au chauffage électrique défaillant, le faisait redémarrer. Les joueurs composant la onzième et douzième table, faute de place dans la salle principale, jouaient dans une arrière salle sombre et froide. C'était encore l'époque héroïque !!!

Enfin, en 1985, la persévérance de Georges et de son équipe fut récompensée. La salle polyvalente que nous occupons aujourd'hui était mise à la disposition du cercle le lundi après-midi. Tout allait changer !

- Il convenait en second lieu de constituer une équipe susceptible d'assurer le développement du club. Gil Pezet, vice-présidente, seconda efficacement Georges et s'occupa pendant toutes ces années des pots et manifestations du club. A noter qu'il n'y eut aucune intoxication alimentaire à signaler, son mari, bien que non bridgeur, s'occupait lui du matériel et était toujours disponible, le marteau ou le tournevis en main!!

Il convient aussi de signaler le dévouement des membres du bureau qui ne ménagèrent pas leur temps: Jacques Bailleau, Mme Canakis, Robert Durand, Anna Schmidt, chacun dans leur domaine, apportèrent leur efficace contribution à la bonne marche du club.

- En troisième lieu, il fallait équiper le club d'un ordinateur pour enregistrer les résultats des tournois et les communiquer à la féfération; Songeons en effet que jusqu'en 1995, date de l'achat de l'ordinateur, le calcul des résultats était fait à la main par Georges, gomme et crayon à la main. Dieu seul sait combien de gommes et de crayons furent consommés à cette tâche longue et fastidieuse.

Le docteur Bourrel fut le premier utilisateur et Robert Durand prit la suite après le décès du docteur et cumula cette fonction avec celle de trésorier.

- Il convenait aussi de faire connaître le club auprès des bridgeurs de la région et des clubs voisins; L'idée d'un grand tournoi annuel est lancée par le conseil sur la suggestion de Marc Durand.

Le 16/10/1996, le premier tournoi annuel du cercle de bridge réunit 102 compétiteurs. C'est un succès; En 1999, le club participe au tournoi annuel du val de Loire.

Il convenait enfin d'assurer la promotion du bridge, en organisant des cours d'initiation et de perfectionnement à cette discipline. Georges Richard, Anna Schmidt, Marie-Jeanne Asselin, yvette et Jean-Claude salmon obtinrent leur monitorat, diplôme nécessaire à l'enseignement du bridge en club. L'école de bridge était née.

Claudine Collet assura la succession de Georges en 1984 et poursuivit les actions initiées par son prédécesseur. Elle développa notamment l'enseignement du bridge dans le collège de Chateauneuf aidée en cela par Gil Pezet, Marie-Jeanne Asselin, Marie-Antoinette Conroy, Yvette et Jean-Claude Salmon. A deux reprises, une paire d'élèves fut qualifiée pour la finale nationale.

Au fil des années, la voie a été tracée lentement mais sûrement, pour l'équipe actuelle, qui je l'espère se montrera à la hauteur de la tâche qui lui incombe;

Il est temps maintenant de refermer ce livre de souvenirs, mais je voudrais vous faire une confidence, si vous le permettez: Si ce club marche bien, c'est grâce à vous tous, à votre présence et à votre fidélité.

Le président: Claude ASSELIN

 

2010 : 2011

 En mai 2011, le club a fêté ses trente ans. A cette occasion, un tournoi a eu lieu le 9 mai qui a réuni 42 paires. Un cocktail a eu lieu au terme de ce tournoi et un coffret de cartes de bridge a été remis à tous les membres du club.

Rendez-vous dans 10 ans......

Le cercle de bridge comptait au 31 aout 2011, 102 membres, dont 63 licenciés au club.

Ces chiffres placent notre club au 22ème rang sur les 47  clubs composant le comité de l'Orléanais.

Le tournoi Georges Richard organisé le 2 octobre 2010 a réuni 54 paires et suscite toujours le même intérêt. Un repas très apprécié a clôturé cette manifestation.

Le repas du club a eu lieu cette année dans un restaurant asiatique à Jargeau le jeudi 9 juin. Il a réuni une cinquantaine de personnes qui ont apprécié cette cuisine atypique qui leur a été proposée.

Ecole de bridge: Marie-Jeanne Asselin, Yvette et Jean-Claude Salmon ont animé avec beaucoup de brio l'école de bridge, qui comporte trois niveaux. Une quinzaine d'élèves suivent régulièrement cet enseignement le lundi ou le mardi.

2011/2012

Notre club compte cette année 105 membres, dont 63 licenciés, ce qui représente une augmentation de presque 3 % du nombre des membres !!!!

La principale nouveauté de l'année a été l'achat d'un écran plat, permettant à tous les compétiteurs de pouvoir mesurer en temps réel la durée impartie à chaque donne, lors de nos différents tournois. Cette acquisition a permis de d'obtenir plus de fluidité dans l'organisation des tournois.

L'autre achat important a été le changement de l'ordinateur, le précédent ayant décidé de rendre l'âme après de nombreuses années de bons et loyaux services. Ces achats ont été rendus possibles, sans peser sur la trésorerie du club grâce aux subventions accordées par le magasin Super U de Chateauneuf. Il faut les en remercier.

Le repas du club a eu lieu cette année le 31 mai dans un restaurant situé à Loury: l'auberge de la forge. Une cinquantaine de personnes ont participé à ce repas, qui, faut-il le rappeler est offert chaque année par l'association à l'ensemble de ses membres disponibles.

Chacun a semble t'il apprécié cette cuisine familiale du terroir gatinais.

A cette occasion, le Président a souhaité un très heureux anniversaire à Sylviane MOUTIER, qui venait de fêter ses 90 printemps.

Rendez-vous dans 10 ans...dscf5828.jpg

2012 / 2013

A l'occasion de cette nouvelle année " bridgesque", le club s'est doté d'un nouvel instrument: Un site internet dont l'adresse est la suivante:

"cercle-de-bridge-de-chateauneuf-sur-loire1.e-monsite.com"

Chacun aura pû la découvrir sur son site.

.

 
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×